vendredi 9 septembre 2016

Pourquoi je suis contre Uber.



Pourquoi je suis contre Uber.





À mon avis Uber n'apporte rien de bon a l'économie du Québec. Uber fait partie de la mondialisation à outrance, ce qui ne fait qu'accentuer le nivellement par le bas des travailleurs.


Chaque sous de profit d'Uber va aux USA.


Chaque sous de profit de l'industrie du taxi reste ici pour faire tourné l'économie d'ici.


Uber ne fait que précariser l'emploi dans l'industrie du taxi et surtout c'est un outil pour démolir les syndicats au Québec.


                                                           



Bien sur que l'industrie du taxi doit se modernisé et adopté les nouvelles technologies. Avoir un code vestimentaire, un code de propreté pour les voitures, avoir les technologies pour les modes de paiements, etc. Il faut faire le ménage dans les permis, et surtout mettre fin au marché noir dans l'industrie.


Mais certainement pas endossé Uber sous prétexte de la mondialisation, ou parce que cela est à la mode et que cela se fait ailleurs!


Ici on n'est pas ailleurs, mais bel et bien au Québec. Nous sommes et resterons différent du reste de l'Amérique du Nord. Il n'y a aucune raison de niveler par le bas l'industrie du taxi, afin de satisfaire l'appétit gargantuesque de profit sauvage d'une grosse multinationale américaine. 

Pas plus que de satisfaire une bande de geek bien pensant centrer sur leur petit nombril!


                                                              




Certains diront que les chauffeurs de taxi et l'industrie sont les propres artisans de leurs malheurs. Pas sur! Cette industrie a été laissée à elle même pendant longtemps. Tous se taisaient car les taux restaient bas et les gens pensaient à survivre.


S'il y a des gens qui devraient comprendre et être contre Uber, ce sont les chauffeurs de l'industrie du transport routier.


De beaucoup disent, tu as choisi ce métier, alors fait avec. Tu n'a pas d'éducation, alors vit avec. WOW! Est-ce une raison de travailler pour un salaire de crève-faim et des conditions de travail misérables??

Hein, cela ressemble étrangement au monde végétal de l'industrie du transport routier!


Faut-il dénigré les gens qui travaille à rabais, au salaire minimum?



                                                          




Je tiens rappeler à tous que dans nos sociétés dites modernes, chaque individus qui travaille a son importance. Le bus boy au resto, les balayeurs à l'usine, les gens qui font le ménage dans les bureaux après les heures de fermeture, le commis au dépanneur, le gardien de sécurité de nuit, bref tous les gens qui ne font pas nécessairement un métier prestigieux, mais qui sont essentiels dans nos sociétés.


Tous ne vont pas à l'université. Alors, est-ce une raison de travailler pour une poignée de change???



                                                         




Est-ce une raison pour que les chauffeurs de taxi qui travaillent pour moins que le salaire minimum bien souvent, et que tous ferment les yeux sur cette situation délabré? Et qui plus est, appuyé Uber parce que c'est dans l'air du temps?


Pensez-y!

Fraternellement,
Richard Corbeil
Ancien Routier Professionnel
Journalier-Cariste
Syndicaliste
Membre UNIFOR 636Q
Délégué syndical
Délégué CSS
RL FSFTQ
Ancien membre: Teamsters 931, Métallos 7625, UES-800, FTQ 791, B.A.S.I.C.
UNIS NOUS VAINCRONS, DIVISÉ NOUS PERDRONS! 

1 commentaire:

  1. Merci pour cet article ! Il est top et je suis bien d'accord avec vous ! Pour ma part lorsque j'utilise le service voiture avec chauffeur bordeaux de mon entreprise, j'essaye toujours un peu de parler avec mon chauffeur sur ce qu'il en pense mais je trouve qu'ils osent plus trop en parler et que ça devient un sujet un peu tabou !

    RépondreEffacer